Vente immobilière à Saint-Jory : faut-il faire un audit énergétique avant la vente ?

Partager sur :

Avant une vente immobilière à Saint-Jory, les propriétaires ont l’obligation de faire entreprendre quelques diagnostics techniques. L’audit énergétique en fait-il partie ? 

Qu’entend-on par audit énergétique ?

Pour ne pas le confondre avec le DPE (diagnostic de performance énergétique), voici ce qu’il faut retenir :

  • Le DPE permet de déterminer la performance énergétique d’un bien immobilier à un instant T. Elle s’intéresse à la quantité d’énergie que consomme le bien au cours d’une année et à la quantité de gaz à effet de serre qu’il émet. À la fin du diagnostic, le professionnel définit la classe « énergie » du bien. 
  • L’audit énergétique entreprend une étude plus approfondie de la structure du bâtiment en se penchant davantage sur sa performance énergétique (DPE), sur la qualité de l’isolation, sur le système de chauffage et de ventilation, sur le système de production d’eau chaude sanitaire et sur l’éclairage. 

Avec des objectifs aussi proches, la confusion se comprend, mais il faut bien retenir que ce sont des diagnostics distincts et surtout, complémentaires.

Quels résultats donne l’audit énergétique ? 

Alors que le DPE vise principalement à déterminer l’étiquette énergétique et la classe « énergie » du bien immobilier à vendre, l’audit permet de déterminer les travaux d’économies d’énergie qui lui correspondent réellement. Ils sont regroupés sous différents scénarios et sont listés par ordre de priorité. Pour mieux accompagner l’acheteur potentiel dans sa prise de décision et une fois devenu propriétaire, le rapport d’audit lui donne également :

  • Un devis détaillé de chaque scénario à réaliser
  • Une estimation des économies d’énergie pouvant être réalisées à la fin de chaque chantier
  • Une liste d’aides financières publiques pouvant être demandées pour l’aider à financer les travaux.

L’audit énergétique est-il obligatoire en cas de vente ?

L’obligation d’audit instaurée le 1er avril 2023 ne concerne que les biens d’habitation (maisons individuelles et immeubles en monopropriété) ayant obtenu un F ou un G au DPE. Les propriétaires de lots de copropriété n’y sont pas soumis pour vendre.